Germaine Chaumel, femme photographe à Toulouse

Photoreporter, portraitiste puis photographe de mode et de publicité, Germaine Chaumel a révélé Toulouse jusque dans les colonnes du New-York Times. A l’occasion du 30e anniversaire de sa mort, une magnifique rétrospective à l’Espace EDF Bazacle retrace à travers 250 tirages, la carrière de cette femme passionnée, oubliée de l’histoire actuelle de la photographie mais qui a pourtant marqué son temps.

Elle a été l’œil de Toulouse de 1935 au début des années 1950. A porté son regard sensible et affûté sur l’actualité et le quotidien de sa ville, marqués par l’exil des Républicains espagnols, l’arrivée des milliers de réfugiés de l’exode en 1940, les grandes manifestations vichystes ou encore la Libération en août 1944. Son Rolleiflex autour du cou, Germaine Chaumel a immortalisé Toulouse et ses pavés, ses (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Germaine-Chaumel-femme-photographe-6402