Immobilier. En 2021, le groupe des Chalets espère gommer les effets de la crise.

Le bailleur social prévoit d’investir cette année 12 millions d’euros dans la réhabilitation de son parc et de livrer 950 lots. Il vient surtout d’obtenir le permis de construire pour 99 logements inclusifs et une crèche à Saint-Martin-du-Touch.

Le groupe des Chalets a obtenu, en mars dernier, le permis de construire pour un programme de 99 logements locatifs sociaux et une crèche dans la Zac de Saint Martin-du-Touch. « C’est un projet en phase avec nos valeurs d’habitat inclusif et d’accompagnement de publics spécifiques et différents », se félicite Pierre Marchal le directeur général du groupe.

Le programme va en effet s’articuler autour de trente-quatre logements locatifs à destination de familles (dont quatre logements à destination de personnes vulnérables) et dix logements en PSLA. Il comprendra également une pension de famille de vingt-cinq logements gérée par l’association May, spécialisée dans le champ de l’insertion sociale. « Ces vingt-cinq logements seront dédiés à un public concerné par le plan Logement d’abord, lancé en 2017 à Toulouse par Emmanuel Macron. Il vise à lutter contre le sans-abrisme », détaille Pierre Marchal.

Un chalet séniors de trente-cinq logements pour les séniors autonomes et labellisé "Habitat sénior services plus" ainsi qu’une crèche d’au moins quarante berceaux complèteront l’ensemble. La maitrise d’oeuvre de ce programme a été confiée à Oeco Architectes (mandataire) et le lancement des travaux est envisagé début 2022.

Bail réel solidaire et campagne de réhabilitation

Une bonne nouvelle pour le bailleur qui, comme les autres acteurs du secteur, a vu sa production impactée par la crise sanitaire de l’ordre de 20% en 2020. « Nous avons néanmoins l’ambition de rattraper ce retard en 2021, grâce à un bon niveau de production attendu : nous devrions livrer 950 logements dans l’année », avance Pierre Marchal. Le groupe mise aussi sur le déploiement de l’accession à la propriété via le dispositif du bail réel solidaire porté par l’organisme « maison » Occitalys Foncier créé en 2019. « Nous comptons actuellement 110 logements en commercialisation par ce biais au sein de notre parc. Mais Occytalis Foncier a vocation à travailler avec plusieurs constructeurs ; d’ailleurs deux nouveaux opérateurs viennent de nous rejoindre, ce qui devrait permettre de produire rapidement entre 50 à 100 logements par an par ce biais. »

Les campagnes de réhabilitation du parc immobilier en cours ont également connu un temps d’arrêt lors du confinement de mars 2020, mais la machine se relance. « Nous prévoyons d’investir à hauteur de 12 millions d’euros en réhabilitation en 2021, contre 6,6 millions d’euros l’année dernière », déclare Pierre Marchal. Illustration avec la réhabilitation en cours d’une résidence de 59 logements à Launaguet pour un budget de 4 millions d’euros en deux phases. Dans ce projet qui bénéficie d’une subvention régionale NoWatt de 1,7 million d’euros, plusieurs innovations seront mises en œuvre. Notamment des « radiateurs ordinateurs » qui permettront grâce à des microprocesseurs embarqués de chauffer écologiquement les logements.
Béatrice Girard

Sur la photo : Dans la Zac de Saint-Martin-du-Touch 99 logements locatifs sociaux à destination de publics variés sortiront de terre en 2022. Crédit : Oeco Architectes.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’immobilier en Occitanie sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Immobilier-En-2021-le-groupe-des-Chalets-espere-gommer-les,31024