Justice. Le chef d’entreprise Florian Muszumanski relaxé

Soulagé, Florian Muszumanski. Le 3 février dernier, devant le tribunal correctionnel de Toulouse, le jeune dirigeant de Micropital, entreprise spécialisée dans le dépannage et la réparation de matériel informatique, devait répondre de ses actes. Plusieurs victimes se disaient abusées par le jeune homme, qui niait en partie les faits reprochés.

« Je suis relaxé », nous rapporte Florian Muszumanski, qui justifie la décision du tribunal par manque de preuves. Tout n’est cependant pas terminé. L’affaire qui l’oppose à Alexis Carrié, le responsable d’un établissement de nuit, devrait se poursuivre devant une juridiction civile.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Justice-Le-chef-d-entreprise-Florian-Muszumanski-relaxe,30505