L’interview off de : Christian Caujolle

Ancien responsable de la photographie au journal Libération, fondateur de l’Agence VU en 1986 et du festival Photo Phnom Penh, en 2008, Christian Caujolle est tombé dans le bain de la photo à Toulouse en écrivant sur Jean Dieuzaide. Après une longue carrière au service du 8e art comme auteur, critique, professeur associé à l’École Louis-Lumière et commissaire d’expo, il fait son retour à la galerie du Château d’eau dont il est depuis janvier dernier le conseiller artistique.

Quelle est la première chose que vous faites en vous levant ?

Je mets en route mon café dans une vieille cafetière italienne.

Qu’emmèneriez-vous sur une île déserte ?

Le Journal de Kafka. Je peux l’ouvrir à n’importe quel endroit, lire trois lignes ou dix pages, j’y trouve toujours des choses nouvelles.

Quel métier n’auriez-vous jamais pu exercer ?

Photographe car je déteste la technique. J’adore (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-interview-off-de-Christian-Caujolle,31194