La Banque alimentaire de Toulouse tire la sonnette d’alarme et lance la collecte en ligne

Le confinement a entraîné de nombreuses conséquences en matière d’aide alimentaire fournie à 35.000 personnes chaque semaine, à Toulouse mais aussi dans toute la Haute-Garonne, en Ariège et dans le Tarn-et-Garonne. Une soixantaine d’associations ont dû arrêter brutalement leur activité en raison des risques et de l’âge de ses bénévoles, souvent plus de 70 ans, et devant donc être protégés, indique la Banque Alimentaire.

« La semaine dernière, les ramasses quotidiennes de produits frais auprès des GMS (Grandes et moyennes surfaces) ont été interrompues le temps de s’organiser et d’absorber les donations exceptionnelles de produits frais de la part des restaurateurs, et entreprises de grande restauration. Au total, durant la première semaine de confinement, ce sont 14 tonnes de produits frais et 8 tonnes de fruits et légumes qui ont été données à la Banque Alimentaire de Toulouse par les restaurants, grandes entreprise, cuisines et institutions (Groupe Esprit Pergo de Thomas Fantini, Thalès, Groupe Elior, Bistrot Régent, J’Go, La Fabrica, Airbus, Crous, collèges, lycées, etc.) », a fait savoir l’institutution.

La Banque Alimentaire de Toulouse tire la sonnette d’alarme car « les bénéficiaires de toutes les associations partenaires aujourd’hui fermées ont bénéficié de leurs derniers dons alimentaires il y a une semaine. Il s’agit majoritairement de personnes âgées, d’étudiants, de familles monoparentales, de travailleurs précaires qui cumulent monoparentalité et travail partiel. A ceux-ci s’ajoutent bien souvent les réfugiés, migrants et les SDF, encore plus menacés par la crise sanitaire. »

L’association a donc décidé de mettre en place une collecte en ligne pour continuer à assurer son fonctionnement dans les conditions les plus efficaces possibles et lance un appel à ses donateurs pour des produits secs : lait, conserves de viande, riz, conserves de poisson, salade de thon, hygiène corporelle, couches et petits pots pour bébés.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-Banque-alimentaire-de-Toulouse-tire-la-sonnette-d-alarme-et,28364