La Région prépare pour cet été un plan de relance de la filière viticole en Occitanie

article diffusé le 4 juin 2020

En complément du plan de soutien national, le Conseil régional d’Occitanie votera en juillet un plan de relance de la filière viticole, doté de 7 millions d’euros. Il s’agit d’aider un secteur qui était déjà en difficulté avant la crise du Covid-19.

Lancé il y a plus d’un an, ce qui devait être un contrat de filière s’est transformé en véritable plan de relance. La crise sanitaire et économique a en effet aggravé la situation de la filière viticole occitane, déjà touchée par la baisse de consommation, la concurrence accrue, le Brexit, les « taxes Trump » et pour certains, les intempéries. Aujourd’hui les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ont engendré la perte de nombreux débouchés commerciaux (restaurants, export, etc.).

Le plan présenté la semaine dernière par Carole Delga, présidente de la région Occitanie, et par l’ensemble de l’ensemble des inter-professions, des syndicats de métiers de la viticulture et la Chambre régionale d’Agriculture, doit permettre aux entreprises concernées d’être offensives en termes d’actions commerciales, pour reconquérir des marchés.
Ce plan vient compléter celui de l’État, qui propose notamment l’exonération de cotisations sociales pour les TPE et PME les plus en difficulté. « Les deux plans sont complémentaires », indique Carole Delga. « L’État prend des mesures très structurelles et peut jouer sur l’impôt. La Région fait du sur-mesure et s’adapte aux entreprises ».

Aides, et campagne de communication

Un des volets de ce plan, baptisé Pass relance, concerne toutes les entreprises viticoles (les sociétés de négoce, la coopération, les vignerons indépendants) et tous les marchés : grande distribution, export, vente directe, e-commerce, cafés, hôtels, restaurants, cavistes, grossistes. Son objectif : aider les entreprises dans leur démarche de commercialisation et de conquête des marchés. Ainsi, les dépenses engagées par les entreprises (participation à des salons, voyages de prospections, actions d’animation en grande distribution, etc.), pourront générer un cofinancement par la Région à hauteur de 50%. Le plan prévoit également une large place à la promotion et à la communication sur les vins d’Occitanie. « Une campagne très punchy sera visible d’ici la fin de l’année », promet Carole Delga, pour un budget de 500.000 euros. L’agence de développement économique Ad’Occ va de son coté réactiver ses trois maisons de la Région à New-York, Shanghai et Londres, « implantées au plus près des marchés et des acteurs clés internationaux ».

À noter que le fonds est basé sur le principe d’un cofinancement. Ainsi, il prévoit un effet levier de plus de 14 millions d’euros ( 1 euro de la Région pour 1 euro de l’entreprise ou de l’interprofession).
Sophie Arutunian

Photo d’illustration prise dans le Frontonnais. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.

La filière viticole en Occitanie :

• 1er vignoble mondial pour les vins sous signe de qualité (IGP et AOP)
• 1er vignoble national en surface (270.000 ha)
• 93 appellations dont 59 AOP
• Près de 22.600 entreprises viti-vinicoles et près de 24 000 exploitations
• Représente 1,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires soit 20% du produit agricole d’Occitanie en 2017
• 925 millions d’euros de vins exportés en 2018
• 100.000 emplois concernés par la viticulture

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-Region-prepare-pour-cet-ete-un-plan-de-relance-de-la-filiere,28921