Le Monopoly des promoteurs sur les maisons toulousaines

Typiques du centre de Toulouse et des quartiers de Borderouge, Lalande ou encore des Trois Cocus où elles tendent inexorablement à disparaître, les toulousaines et leurs terrains sont la cible permanente des promoteurs. Rachetées à prix d’or pour ensuite être rasées, ces maisons traditionnelles de l’agglomération ont trouvé auprès des associations leurs meilleurs alliés.

Les toulousaines font l’objet de toutes ses attentions depuis plus d’un an. Animateur du CCQDT, Collectif des comités de quartier pour la défense des toulousaines, Jean-Pierre Seran est à quelques briques d’aboutir. Dernièrement, la mairie de Toulouse lui a en effet annoncé son intention d’intégrer dans le projet de modification du plan local d’urbanisme, des toulousaines à protéger en vue du PLU (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-Monopoly-des-promoteurs-sur-les-3565