« Le débat autour de la honte de prendre l’avion est irrationnel »

La honte de prendre l’avion serait en total décalage avec les réalités du secteur aérien, « plutôt vertueux » en termes de réduction d’émissions de CO2. C’est le constat de Paul Chiambaretto, professeur à la Montpellier Business School et co-auteur du rapport Les Français et l’impact environnemental du transport aérien : entre mythes et réalités.

Paul Chiambaretto, votre rapport tente de comprendre la progression du flygskam, la honte ou la culpabilité de prendre l’avion, qui fait débat. Selon vous ce débat est-il légitime ?

La honte de prendre l’avion s’est très fortement développée, alors qu’en fait, en termes de réductions d’émission de CO2, le secteur aérien est plutôt vertueux. Il peut faire mieux, bien sûr, mais beaucoup d’efforts sont (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-debat-autour-de-la-honte-de-prendre-l-avion-est-irrationnel,28181