Le marché du logement neuf toulousain fortement marqué par la crise

Le président de l’ObserveR de l’immobilier toulousain, Jean-Philippe Jarno, a rendu public les chiffres du marché du logement neuf au premier semestre 2020 dans l’aire urbaine toulousaine. Un bilan marqué par un recul de l’activité commerciale dû à la crise sanitaire, en plus d’une crise de l’offre déjà amorcée en amont.

Parmi les indicateurs marquants, une baisse de 40 % des logements neufs mis en vente par rapport à 2019 (- 65 % au 2e trimestre), qui amène ce chiffre au niveau de la crise de 2009. L’ObserveR enregistre seulement 2 330 ventes au détail, soit une diminution de 35% par rapport au 1er semestre 2019. Le centre de la Ville rose, avec seulement 981 logements neufs mis sur le marché au premier semestre, a connu une baisse de 50 %.

Durent cette période, les ventes ont suivi quasiment la même tendance avec une forte baisse de 47 % par rapport au premier semestre 2019, soit 742 ventes de janvier à mars 2020 et 353 ventes au deuxième trimestre. Cette dynamique diminue mécaniquement l’offre commerciale, avec moins de 2 300 logements en stock, soit une baisse de 17 % par rapport au premier semestre 2019.

Enfin, le prix moyen de ventes en collectif libre au sein de la ville de Toulouse ralentit sa hausse et atteint ainsi 4.120 €/m² (hors stationnement – collectif – hors logements aidés).

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-marche-du-logement-neuf-toulousain-fortement-marque-par-la,29290