Le projet Toulouse Tech University fait fortement réagir les universités toulousaines

L’annonce du projet Toulouse Tech University crée un fort émoi dans le milieu universitaire toulousain. Hugues Kenfack, président de l’Université Toulouse Capitole, Emmanuelle Garnier, présidente de l’Université Toulouse - Jean Jaurès, Catherine Xuereb, présidente de Toulouse INP, Bertrand Raquet, directeur de l’INSA de Toulouse, et Philippe Raimbault, président de l’Université Féderale, ont réagi dans un long et cinglant communiqué commun.

Ils ont rappelé « l’adoption d’un texte relatif aux principes fondateurs d’une nouvelle Université de Toulouse, à l’été 2021 dans les conseils d’administration des universités et de plusieurs grandes écoles ». D’où leur « grande incompréhension » face à « la découverte d’une initiative isolée, portée par la présidence de l’université Toulouse III - Paul Sabatier et par la Toulouse School of Economics (TSE) ». Ils dénoncent « la brutalité de la méthode ». Pour eux, le projet n’est de plus pas légal, car « il impliquerait le démantèlement de l’université Toulouse Capitole contre sa volonté [...] ce qui est impossible à mettre en œuvre en l’état du droit ».

Ils appellent les parties prenantes de la “Toulouse Tech University” « à revenir au sein du projet collectif » antérieur afin d’éviter « de faire courir le risque d’un décrochage durablement préjudiciable » à la communauté universitaire toulousaine.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-projet-de-Toulouse-Tech-University-fait-fortement-reagir-les,32975