Lot. Le Mouton Givré garde la tête froide

Le Mouton givré porte bien son nom, puisque c’est la laine d’ovidés originaires du Lot qui est utilisée pour produire des sacs isothermes alliant matières naturelles et fabrication éco-responsable. Explications.

Du lin pour l’extérieur, du chanvre pour les sangles et les biais, du fer pour les pressions et les fermetures et à l’intérieur, de la laine de mouton pour ses qualités isolantes. Produits à Cambes, dans le Lot, les sacs isothermes zéro plastique du Mouton Givré allient matières naturelles et fabrication éco-responsable. Son premier modèle, Marguerite, un lunch bag de 5,5 litres a été conçu avec le glacier parisien Berthillon. C’est en toute logique que le modèle suivant, un cabas de 25 litres, a été lancé en mai 2020 sous le nom de Berthe avec la promesse de garder courses et pique-nique au frais comme au chaud pendant 4 à 6 heures et jusqu’à 1 h 30 pour les produits surgelés.

Récoltée et triée lors de la tonte par les deux fondatrices du Mouton Givré chez des éleveurs lotois, la laine est ensuite lavée dans le Gévaudan puis feutrée dans le Limousin. Pour la toile de lin, Mouton Givré s’approvisionne dans le nord de la France et pour le chanvre, en Roumanie en attendant la mise en place d’une filière chanvre textile en France. L’assemblage des sacs isothermes vendus en ligne et dans les magasins vrac, est réalisé à la main dans l’atelier de la marque.
J.D.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Lot-Le-Mouton-Givre-garde-la-tete-froide,32233