Perte d’autonomie des seniors : le Gérontopôle de Toulouse s’allie avec La Poste

« Agir en prévention pour préserver la vie de personnes âgées tout en faisant des économies dans le système de santé. » Voilà comment Philippe Wahl, PDG de La Poste, résume l’esprit de l’expérimentation en cours entre La Poste et le Gérontopôle du CHU de Toulouse.

L’objectif est de repérer le plus tôt possible la perte d’autonomie des personnes âgées isolées grâce à une application de l’OMS nommée Icope Monitor. Une première phase d’expérimentation a eu lieu en octobre et novembre dernier dans les communes de Beaumont-sur-Lèze, Colomiers et Cugnaux, auprès de 500 personnes âgées. Dans le cadre de leurs tournées, les facteurs se présentent aux personnes âgées de plus de 75 ans concernées par la démarche pour leur expliquer son fonctionnement. Celles qui le peuvent sont invitées à réaliser elles-mêmes le test. Pour les autres, un rendez-vous est pris avec un facteur référent. Les résultats du test sont transmis au Gérontopole pour être analysés par les équipes du CHU. En cas d’anomalie repérée, le médecin traitant est alors prévenu.

À partir du mois de mars, le dispositif va s’étendre aux communes de Plaisance-du-Touch, Muret, Auterive, Tournefeuille et Léguevin. Le panel de senior sera de 3000 personnes. Un courrier leur a été envoyé pour les en informer. L’Agence régionale de santé participe au dispositif à hauteur de deux millions d’euros. Le Professeur Bruno Vellas, qui coordonne le Gérontopôle, pointe la nécessité « de telles actions de masse » alors que les seniors « ont été isolés encore davantage par la peur du coronavirus ».
M.H.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Perte-d-autonomie-des-seniors-le-Gerontopole-de-Toulouse-s-allie,30495