Haute-Garonne et Gers. Petits Cadors, les oreillers champions de la sieste

La marque toulousaine a développé quatre formes d’oreillers nomades pratiques pour les siestes improvisées (ou pas). La confection se fait en circuit court puis centralisée à Cintegabelle, en Haute-Garonne.

En voiture, sur un fauteuil, une chaise de bureau, un coin de canapé ou de verdure, les oreillers nomades Petits Cadors trouvent partout matière à faire la sieste. Créée en 2018, la marque toulousaine a conçu quatre modèles à la forme de berlingot, tous garnis en fibres de bouteilles en plastique recyclées et vendus sur sa boutique en ligne : Isidor, l’oreiller de voiture médaillé au concours Lépine et breveté pour son système d’accroche, les coussins de détente Téodor et Salvador et l’oreiller pour deux, le Z.

Dès le départ, Petits Cadors a fait le choix d’une confection locale. La matière première, les bouteilles en plastique recyclées, sont compactées en Ariège puis envoyées à l’Isle-Jourdain, dans le Gers pour y être cardées par la société Lahille qui en tire une fibre de rembourrage prête à l’emploi. La confection des oreillers vides est sous-traitée à un atelier de Pau où les tissus, provenant de France ou d’Europe selon les modèles, les sangles et les rubans de fabrication hexagonale, sont coupés et cousus.

Le garnissage à la main des coussins, les finitions et l’expédition se font à Cintegabelle, dans l’atelier de la marque.
J.D.

Crédits photo : Géraldine Buis

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Petits-Cadors-les-oreillers-champions-de-la-sieste,29284