Toulouse. Le coup de trop pour les bars et restaurants

À deux jours de la décision du gouvernement de classer Toulouse en alerte maximale, les patrons des cafés, restaurants et discothèques ont exprimé leur inquiétude. En difficulté depuis plusieurs mois en raison de l’application des règles sanitaires, ils s’estiment lésés par l’État.

« Déjà 120.000 emplois perdus. » « Où sont les promesses ? » « Sauvons la nuit. » Alors que se tenait au même moment la visite de quatre membres du gouvernement à Toulouse, dont le Premier ministre Jean Castex, les cafetiers, restaurateurs et gérants de discothèque sont montés au créneau pour exprimer leur colère et leur vive inquiétude.

Ils étaient entre 100 et 200 ce vendredi 9 octobre à se rassembler (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-Resto-et-bars-le-coup-de-trop,29649