À Toulouse, le maire redoute un manque à gagner de 170 millions d’euros en raison de la pandémie

En pleine pandémie, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, s’est livré au traditionnel exercice des vœux à la presse, à distance, protocole sanitaire oblige. Alors que les effets de la crise pèsent déjà sur les finances de la collectivité, celle-ci prévoit d’améliorer le Small Business Act pour faciliter l’accès aux marchés publics des toutes petites entreprises.

« À disposition de l’État et prêt à aider ». Voilà comment Jean-Luc Moudenc résume son rôle dans la gestion de la crise sanitaire, à l’heure où la crainte de nouvelles mesures restrictives, qui pourraient aller jusqu’à un troisième confinement, sont attendues. « J’accueillerais comme une perspective inquiétante un couvre-feu avancé à 18 heures à Toulouse ; avec à la clé une fragilisation supplémentaire du (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/A-Toulouse-le-maire-redoute-un-manque-a-gagner-de-170-millions-d,30328