À Toulouse, les ors du Bibent conservent leur brasserie

article diffusé le 22 juin 2009

Le tribunal de commerce de Montauban a rendu son ordonnance pour la cession de la licence IV du Bibent en l’attribuant à Thierry Oldak, propriétaire des murs. Cette vieille institution toulousaine restera une brasserie.

Bon pour accord. Le Bibent ne fermera pas ses portes et restera une brasserie. Mise en liquidation judiciaire, cette institution toulousaine installée sur la place du Capitole depuis la fin du XIXe siècle devait fermer ses portes licenciant plusieurs dizaines de personnes. Un vent de panique avait souffler sur la Ville rose à l’image de Mon Caf’, un autre vestige toulousain remplacé par une (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/A-Toulouse-les-ors-du-Bibent-1611