Anne-Manuèle Hébert, Tubecon Toulouse : « La crise sanitaire nous pousse à la créativité »

Tubecon, l’événement dédié aux influenceurs et au marketing sur les réseaux sociaux, revient pour une seconde édition les 17 et 18 octobre. Covid oblige, Dépêche Events, l’organisateur toulousain, a dû tout réinventer. Explications avec Anne-Manuèle Hébert, directrice générale de Dépêche Events.

Anne-Manuèle Hébert, pouvez-vous nous rappeler ce qu’est le Tubecon ?
C’est la deuxième édition du Tubecon à Toulouse. La Dépêche Events assure l’exploitation sur tout le marché français de cet événement international, né en Finlande et consacré aux youtubeurs et au marketing d’influence. Il y a une partie pour les professionnels et une autre pour le grand public. L’an dernier, nous étions au centre des congrès Diagora Labège. Il a fallu s’adapter cette année aux contraintes sanitaires, faire un « événement covid-proof ». Nous ne voulions pas d’un événement dégradé. On est donc allé sur quelque chose de complètement différent. Tout a été repensé avec le soutien de nos partenaires [1]

À quoi va ressembler cette édition 2020 de Tubecon Pro ?
La partie dédiée aux professionnels est fondée sur trois briques. La première est une dimension marketing d’influence à destination des agences de communication, des annonceurs publicitaires ou des agences de talents du web. Nous avons choisi le format podcast pour pouvoir explorer, en une dizaine d’épisodes, les enjeux de l’influence en 2020. Depuis début octobre et jusqu’au 16 octobre, nous diffusons les épisodes sur nos réseaux et sur toutes les plateformes de podcasts. On parle par exemple, dans ceux déjà en ligne, des secrets du réseau social Tik-Tok et de la marque Yves Rocher qui a internalisé ses campagnes d’influence.

La deuxième brique est du conseil personnalisé aux entreprises par la société Reech, notre partenaire, expert de l’influence marketing. Les rendez-vous se feront en ligne par visio. Il suffit de s’inscrire sur le site de l’événement.

La dernière brique est un afterwork organisé au Village by CA de Toulouse, le vendredi 16 octobre à 17 heures, sur invitation ou inscription sur notre site. Il y aura deux keynotes. Une sur le marketing au service d’une cause, avec notamment l’association L’enfant bleu, qui a créé un personnage dans le jeu en ligne populaire Fortnite pour permettre aux enfants maltraités de donner l’alerte. La deuxième communication sera une analyse de l’évolution du commerce inter-entreprise ou BtoB. Cet afterwork, c’est une manière de se retrouver un peu en présentiel malgré le Covid.

Et pour l’événement grand public ?
Tout a changé aussi. Plus de grand événement dans un centre de congrès. Cette année, nous proposons un nouveau concept : Tubecon-The Week-end. Dix jeunes titktokeurs vont passer 48 heures dans une villa près de Toulouse. Le public pourra suivre leurs aventures sur les réseaux sociaux. Il y aura également des VIP qui seront là. La Youtubeuse Juju Fitcats viendra pour un cours de cuisine le samedi.
Vingt "Golden tickets", comme dans Charlie et la Chocolaterie, sont à gagner pour le public sur nos réseaux. Les gagnants pourront rejoindre la villa, dans le respect des gestes barrières bien sûr.

Sur ces deux jours, il sera parfois question de sujets sérieux. L’influenceur Vargasss92 animera par exemple une séance de discussion en ligne « Chill and Chat », consacrée au cyber-harcèlement. Il y aura aussi des chats un peu plus légers, notamment sur les coulisses du métier d’influenceur. Plein de surprises au programme du week-end et des invités pour le moment secrets qui devraient faire le buzz.
La crise sanitaire nous pousse à la créativité. Nous verrons, après le Tubecon, ce qui marche particulièrement bien et que l’on pourrait éventuellement garder à l’avenir.
Propos recueillis par Matthias Hardoy

Sur la photo : Le Tubecon Toulouse de l’an dernier était totalement en présentiel. Crédit : Dêpeche Events.

Notes

[1Toulouse Métropole, Crédit Agricole, La French Tech Toulouse et Le Club de la Com.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Anne-Manuele-Hebert-Tubecon-La-crise-sanitaire-nous-pousse-a-la,29615