Industrie. « On ira jusqu’au bout » : Les salariés de la Sam déterminés à sauver leur usine

Ce jeudi 11 mars, les salariés de la Sam ont haussé le ton pour protester contre l’offre de reprise de l’Espagnol CIE Automotive, qui prévoit de se séparer de 214 personnes, sur les 357 que compte cette fonderie installée près de Decazeville.

Des pétards, des fumigènes, des klaxons. Les salariés de Sam, société aveyronnaise de métallurgie installée à Viviez, dans le bassin industriel de l’Aveyron, ne sont pas venus les mains vides. En bus ou en voiture, ils se sont donné rendez-vous ce jeudi 11 mars sur l’esplanade devant le musée Soulages, à Rodez, pour faire entendre leur colère. Car pour ces salariés, la pilule ne passe pas du tout.

Ils (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Automobile-On-ira-jusqu-au-bout-les-salaries-de-la-Sam,30753