Clarisse Berthet, de vendeuse à directrice de Midica

Clarisse Berthet a gravi tous les échelons dans le groupe Gefiroga depuis 2008. Elle prend, à 43 ans, la direction générale du magasin Midica au cœur de Toulouse. Avec toujours la même passion pour la vente.

Un parcours remarquable au sein du groupe toulousain Gefiroga. Entrée en 2008 comme animatrice de rayon chez Intersport Albi, Clarisse Berthet accède, à 43 ans, au poste de directrice générale du magasin Midica en janvier 2022. « Gefiroga a une réelle volonté de faire grandir ses collaborateurs, notamment grâce à son école de formation interne. Ma progression n’a rien d’unique », tempère Clarisse Berthet. La voici donc à la tête du navire historique du groupe, créé en 1946 sous le nom de Midicaoutchouc par Marcel Garrigou, le grand-père de l’actuel codirigeant de Gefiroga, Olivier, au côté de Richard Hernandez. Au total, une fourmilière de quatre-vingt-dix salariés en activité sur 5000 m2 dédiés à l’équipement et à la décoration de la maison.

Faire rebondir Midica

Au cours des trois années passées, le magasin a dû faire face à de nombreux aléas, notamment des travaux de cinq mois, une restructuration de son offre, le mouvement des Gilets jaunes réduisant la fréquentation en centre-ville ou encore la pandémie. Son chiffre d’affaires, de 13,7 millions d’euros en 2021, n’a pas retrouvé son niveau d’avant-crise à 15 millions d’euros mais se redresse progressivement après sa chute de 16 % en 2020. « Midica est un magasin qui est dans le cœur de tous les Toulousains. Mon grand-père, imprimeur place de la Bourse, venait y faire ses emplettes. Mon rôle va consister à renforcer cette proximité avec les clients, à développer la visibilité de notre site marchand, créé en 2020, et à mettre en avant notre développement écoresponsable récent. Près de 30 à 40 % de nos produits sont made in France ou issus de producteurs locaux, comme nos cadres en bois fabriqués en Ariège », explique Clarisse Berthet.

La nouvelle directrice, par ailleurs présidente du CSE de Gefiroga, garde bien en tête la nécessaire anticipation des ruptures d’approvisionnement, en cette période de tension sur les matières premières. « Tous les rayons sont concernés, notamment les articles de cuisine. J’ai trois acheteurs à l’œuvre en permanence pour faire face aux difficultés de fabrication des fournisseurs. Je crois que le maître-mot de la décennie est agilité », souligne-t-elle.

L’écoute du client

Diplômée d’un BTS force de vente en alternance, Clarisse Berthet démarre sa carrière en 2004 comme vendeuse chez Decathlon à Toulouse. Passée ensuite en 2008 par l’Intersport d’Albi, celui de Labège, puis les directions de l’Intersport de Cahors, de Rouffiac-Tolosan, d’Albi et de Labège, cette Toulousaine devient en 2021 membre du directoire de Midica avant d’en prendre la direction générale. « J’ai toujours aimé la vente, le contact, le collectif aussi. Je crois que la plus grande qualité d’un vendeur doit être son envie de servir. Pour cela, il faut être à l’écoute et accompagner le client », dit-elle.

De son aveu, son plus gros défi fut, il y a quatre ans, la gestion de la liquidation pour travaux du plus grand magasin Intersport, celui de Labège, et le suivi du chantier pendant deux mois et demi avant la réouverture, au cours desquels toute l’offre a été repensée. Pragmatique, investie, s’accordant peu de temps libre, elle loue l’autonomie que le groupe Gefiroga lui a laissé dans ses différentes fonctions. « Je suis passionnée par mon travail, à 300 % dedans. J’arrive à couper seulement au calme le soir chez moi, auprès de mon compagnon et ses deux enfants », confie-t-elle.
Isabelle Meijers

Sur la photo : Clarisse Berthet, nouvelle directrice de Midica, devant son magasin le 20 mai 2022. - Crédit : Hélène Ressayres-ToulÉco.

Le groupe Gefiroga en bref

Siège à Labège
Treize magasins, dont Midica, neuf magasins Intersport (articles de sport), trois magasins Blackstore (mode multi-marque)
370 collaborateurs
Chiffre d’affaires 2019 : 60 millions d’euros.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Clarisse-Berthet-de-vendeuse-a-directrice-generale-de-Midica,34521