Corinne d’Agrain : « Le private equity ne doit pas être à l’écart de la réflexion sur l’avenir de l’économie »

article diffusé le 14 juin 2020

Pendant le confinement, le fond Irdi Soridec Gestion a réalisé des investissements dans plusieurs sociétés régionales, estimant que la mesure du risque ne remettait pas en cause la confiance dans ces projets. Pour la Toulousaine Corinne d’Agrain, présidente de la structure, le private equity doit maintenant participer à la stratégie sur l’avenir économique régional.

Corinne d’Agrain, qu’a fait Irdi Soridec Gestion pendant le confinement ?

Dans un contexte dans un premier temps de stupeur généralisée, nous avons pris la décision d’être davantage au support des entreprises de notre portefeuille (190), en accélérant le contact régulier avec les dirigeants, en les sensibilisant aux enjeux clefs comme le monitoring du cash et en les conseillant sur les aides de l’État (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Corinne-d-Agrain-Le-private-equity-ne-doit-pas-etre-a-l-ecart-de,29017