Filière semences. Avec son projet Opus, Arterris veut ouvrir un nouveau chapitre

La coopérative agricole Arterris ouvre la deuxième phase de son grand projet Opus. L’objectif est de redynamiser sa filière semences

Ce sont des signaux inquiétants qui ont poussé la coopérative agricole Arterris à l’action. « Le marché du blé dur s’est beaucoup dégradé en cinq ans. Nous avons perdu 50 % en volume sur nos semences certifiées [1]. Côté maïs, nous sommes en compétition avec des pays d’Europe de l’Est où le coût de la main-d’œuvre est moins élevé qu’en France. Nous sommes rentrés dans une spirale des prix à la baisse et nos (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Filiere-semences-Avec-son-projet-Opus-Arterris-veut-ouvrir-un,32949