L’Aubrac perché sur un plateau

À plus de 1 000 mètres d’altitude, ce massif qui s’étire sur la pointe septentrionale de l’Aveyron et déborde dans le Cantal et en Lozère, fait figure de refuge, loin de la foule.

L’Aubrac est le berceau de la famille Bras, son ciment. Sébastien, né à Laguiole, en connaît les chemins comme personne. Il les parcourt sans relâche, en courant ou à deux roues, seul ou le plus souvent avec les jeunes cuisiniers de la saison. Le chef du restaurant Le Suquet aime faire goûter cette nature qui l’inspire tant. « Ce territoire nous a tout donné », rappelle celui qui opère aux fourneaux. « (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-Aubrac-perche-sur-un-plateau,31630