Nominations dans le secteur bancaire héraultais

Nouveau président du comité des banques FBF de l’Hérault, nouvelle directrice du réseau d’agences BNP Paribas : ça bouge dans le secteur bancaire montpelliérain. Les professionnels font le point sur les PGE dans le département.

René Alary, directeur régional de la Société Générale (agences de l’Hérault, Sud-Aveyron et Gard-Lozère*), a été élu le 19 juin président du comité des banques FBF de l’Hérault (500 agences) et vice-président du Comité des banques FBF Occitanie, dont le président est Pierre Carli, son successeur étant élu à la rentrée. Pour la présidence du comité des banques FBF de l’Hérault, René Alary succède à Francis Lafon, qui part à la retraite. L’occasion de faire un point sur les dossiers de PGE [1] dans l’Hérault : « 1,8 milliard d’euro de PGE ont été signés, pour 12.000 bénéficiaires, soit un montant moyen d’environ 150.000 euros », indique-t-il. « 90 % des bénéficiaires sont des TPE », complète Francis Lafon. La Haute-Garonne compte également 12.000 bénéficiaires de PGE, pour un montant total de 2,1 milliards d’euros. Les deux départements représentent la moitié des volumes d’Occitanie avec 51.000 entreprises et 7 milliards d’euros de PGE signés. Dans l’Hérault, en matière de PGE, « les commerces arrivent en premier, suivis de près par l’hébergement et la restauration ».

Le PGE saisonnier très attendu

Le PGE saisonnier, dispositif complémentaire, d’un montant équivalent aux trois meilleurs mois de l’année 2019, est très attendu par les professionnels du tourisme. « Il doit sortir la semaine prochaine », précise René Alary. « Tous les codes Naf ne sont pas encore répertoriés. Ce PGE saisonnier permettra aux professionnels d’enjamber la saison 2020. C’est une demande très forte de l’UMIH. » Francis Lafon souligne la mobilisation de la profession bancaire dans la tempête du Covid-19 : « En deux mois, la profession a réalisé six mois de production de crédits. » La présence de correspondants Covid dans chaque établissement « a permis de désamorcer des problèmes sur des petits dossiers ».

Redémarrage des crédits immobiliers

Les crédits immobiliers redémarrent, d’après René Alary, « signe d’une confiance retrouvée des ménages ». Avant le début de la crise sanitaire et économique, la production de crédits aux entreprises et aux ménages battait son plein : 34,5 milliards d’euros entre mars 2019 et mars 2020, soit une hausse de 10,5 % par rapport à la même période l’année précédente.

Stéphanie Taupin nommée à BNP Paribas

Autre nomination : Stéphanie Taupin arrive de Strasbourg, où elle était responsable du marché des particuliers pour la région Grand Est, pour prendre la direction du réseau d’agences BNP Paribas de Montpellier Métropole (onze agences et quatre-vingt-dix collaborateurs). Elle succède à Francis Lafon. « J’ai été nommée le 16 mars, le jour du confinement, alors que j’étais basée dans une zone très fortement touchée », explique-t-elle. « J’ai d’abord pris mon poste à distance, avec beaucoup d’échanges et d’accompagnement des d’équipes via des conférences en visio. Je suis arrivée physiquement à Montpellier le 13 mai. »

Son objectif : un accompagnement au plus près des clients, dans une période incertaine. « 98 % des demandes de PGE reçues ont été accordées. Nous avons contacté nos clients pour les accompagner. Il est un peu trop tôt pour faire un bilan global des difficultés. » Son avis sur Montpellier, où elle fait ses premiers pas ? « Un mélange de modernité et de classicisme, avec une vie économique et universitaire très dynamique. Montpellier est l’une des rares villes de France qui a gagné des habitants depuis 2000. » Son mot d’ordre pour ses équipes : « Il est urgent de rester présents pour nos clients, et de rester prudents vis-à-vis de l’évolution de la crise. »
Hubert Vialatte

Sur la photo, de gauche à droite : René Alary, directeur régional de la Société Générale, Francis Lafon, président du comité FBF de l’hérault, et Stéphanie Taupin, directrice du réseau d’agences BNP Paribas de Montpellier Métropole. Crédits : DR.

* Pour le Gard et la Lozère, René Alary succède à Stéphan Boyer, parti dans l’Oise.

Notes

[1prêts garantis par l’État

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Nominations-dans-le-secteur-bancaire-heraultais,29070