Transports du futur. Syntony vous géolocalise même sous terre

Depuis sa création en 2015, la PME toulousaine a su se diversifier et devenir un acteur mondial des transports grâce à ses solutions de radionavigation par logiciel.

Malgré le Covid, Syntony a affiché 100 % de croissance en 2021. Une réussite impressionnante qui doit beaucoup au positionnement et à l’innovation déployée de la PME toulousaine fondée par Béatrice et Joël Korsakissok. Syntony fait ainsi de la simulation de constellations GNSS pour de nombreux clients comme Airbus Defence & Space, OneWeb, Thales Alenia Space... « Notre solution de radionavigation par logiciel nous permet de comprendre et de répondre à tous types de constellations. Elle est compatible avec les systèmes GPS, Glonass, Galileo et Beidu », explique la cofondatrice et vice-présidente de Syntony.

Aujourd’hui, à partir de ce savoir-faire, l’entreprise, qui compte une cinquantaine de salariés, adresse quatre marchés principaux. Parmi eux, les transports, grâce à sa technologie Subwave, qui « recrée une constellation synthétique pour transmettre un signal GPS, synchronisé avec le signal extérieur, dans des endroits confinés : sous la mer, dans le métro, dans les mines. C’est un marché de niche, avec une technologie unique au monde qui répond à de vrais besoins. » De quoi convaincre les métros de New York, Helsinki ou Stockholm d’adopter la solution Syntony. « Dans le métro, c’est du 3 en 1. Cela permet de géolocaliser les équipes de maintenance, de fournir un signal GPS aux équipes d’urgence, et aux utilisateurs finaux du métro », assure Béatrice Korsakissok. La solution est également déployée dans le tunnel du Mont-Blanc par exemple.

Avec sa forte présence à l’international, Syntony illustre l’excellence toulousaine en matière technologique. Fin 2021, l’entreprise haut-garonnaise est ainsi devenue membre de la 5G Auto- motive Association (5GAA) afin d’intégrer la solution Subwave comme une technologie de guidage des véhicules connectés et autonomes en indoor. Syntony souhaite par ailleurs se tourner également vers le ferroviaire et souhaite que sa technologie soit la moins gourmande possible en énergie. « L’environnement est une des valeurs de notre entreprise », indique sa cofondatrice. « Nous voulons laisser une trace positive de notre activité. » Elle est en tout cas l’une des pépites sur lesquelles l’Occitanie peut se construire un statut de place forte des transports intelligents.
Paul Périé

Sur la photo : Béatrice Korsakissok, dirigeante de Syntony. Crédit : Hélène Ressayres-ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Syntony-Guider-meme-sous-terre,34999