Thales Alenia Space : 124 emplois seraient supprimés à Toulouse

Thales Alenia Space, numéro deux des satellites en Europe, veut supprimer 270 emplois en France dont 124 à Toulouse, selon la CGT. La direction du groupe confirme s’être engagée dans une gestion active de l’emploi, sans licenciement.

La filière spatiale à Toulouse dans la tourmente. Après Astrium qui, la semaine dernière, annonçait pour son site toulousain la suppression de 396 postes, c’est au tour de Thales Alenia Space de réduire la voilure. Le groupe s’est engagé dans une procédure de gestion active de l’emploi (GAE), a indiqué la direction du groupe. « Il s’agit d’un plan de compétitivité basé sur un constat, celui d’un marché (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Thales-Alenia-Space-124-emplois-seraient-supprimes-a-Toulouse,12673