Une nouvelle cité administrative pour Toulouse en 2024

Les travaux de la future cité administrative débuteront en janvier 2023. Le projet mixte de réhabilitation-construction doit accueillir plus de 1600 agents de douze administrations.

Une page va se tourner. La réhabilitation du bâtiment Lemaresquier (quartier Guillaumet) débutera dès janvier 2023. Au programme, la réhabilitation-construction d’une nouvelle cité administrative pour la ville de Toulouse. À partir de septembre 2024, elle accueillera, sur trois hectares, plus de 1600 agents de douze administrations, et libèrera l’actuelle cité administrative (deux hectares de foncier en plein centre-ville), dont la rénovation aurait été trop couteuse, selon la Préfecture d’Occitanie, qui a dévoilé le nouveau projet.

Il s’inscrit dans le programme national de modernisation des cités administratives, qui concerne trente-neuf chantiers en France, pour un montant global d’un milliard d’euros (adopté dans le cadre de la loi de finances 2018). À Toulouse, la nouvelle cité se déploiera sur 30.000 m2 de surface plancher, pour un budget de 90 millions d’euros avec un volet de réhabilitation (15.000 m2) et de construction neuve (15.000 m2). Le chantier sera mené par Bourdarios (Groupe Vinci) avec Architecture Studio et Letellier Architectes, dans le cadre d’un marché global de conception réalisation.

Fin de la bataille judiciaire

Depuis plusieurs mois, et à l’issu d’un dialogue compétitif, le projet de nouvelle cité administrative était à l’arrêt. Eiffage Construction Midi-Pyrénées (arrivée deuxième) avait en effet saisi le tribunal administratif de Toulouse pour non-conformité du marché et obtenu en novembre 2021 une annulation de la procédure. Cette ordonnance a finalement été annulée le 1er avril 2022 par le Conseil d’État, qui n’a relevé « aucun manquement au respect des principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures ». « À l’issu de ce dialogue compétitif, le groupement Bourdarios est celui qui répond le mieux à nos exigences, et malgré cette phase juridictionnelle, nous restons dans un objectif de livraison en 2024, après 18 mois de travaux », a ainsi indiqué Étienne Guyot, le préfet d’Occitanie et de Haute-Garonne, lors de la présentation.

Un bâtiment sobre et évolutif

Située dans une friche industrielle en pleine reconversion, qui priorise une large place à la nature avec un parc de plus d’un hectare, des mobilités douces et des constructions bioclimatiques, la future cité administrative sera constituée de plus de 62 % de béton bas carbone. Elle sera aussi reliée à la chaufferie biomasse du quartier et équipée de 700 m2 de panneaux photovoltaïques. « Nous souhaitions une nouvelle cité intégrée et ouverte sur le quartier, mais aussi respectueuse de l’histoire Lemaresquier, qui sera totalement restauré », décrit Christophe Escassut, le chef de projet de la nouvelle cité administrative à la préfecture. « Le projet sera bâti autour d’espaces partagés et susceptibles d’évoluer en fonction des besoins des agents dans les prochaines années. »

Pour répondre à cette commande, les deux architectes se sont donc partagé la tâche. Axel Letellier se charge de rénover à l’identique les 15.000 m2 du bâtiment art déco Lemaresquier et Marc Lehmann construit deux plots (R+4) compacts et sobres (en béton bas carbone) de 15.000 m2 supplémentaires qui viendront répondre à l’existant. Au coeur de la cité, une ancienne cour de 2500 m2 sera transformée en jardin par la paysagiste Stéphanie Bordone.

Quant au devenir de l’actuelle cité administrative, il n’est pas tranché. « La réflexion est ouverte avec la ville et des partenaires privés. Une partie sera vendue, une autre peut-être louée, mais il s’agira bien pour l’État de revaloriser ce site actuel, qui fait partie de l’opération financière », a indiqué Etienne Guyot.
Béatrice Girard

Sur les photos : Projections de la future cité administrative, qui doit voir le jour mi-2024. Crédit : Architecte Architecture Studio - LetellierArchitectes.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’immobilier en Occitanie sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Une-nouvelle-cite-administrative-pour-Toulouse-en-2024,34235