Aérien. L’aéroport Toulouse-Blagnac tente de résister face à la chute du trafic

Report de certains investissements, réduction des charges d’exploitation, instauration du chômage partiel et renoncement au versement des dividendes : l’aéroport Toulouse-Blagnac est en ordre de marche pour résister à la baisse notable de son activité. Mais jusqu’à quand ?

Les aéroports sont les grands oubliés des plans de relance gouvernementaux (aéronautique et tourisme). C’est ce que dénonce Philippe Crébassa, le président du directoire de l’Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB) : « Je fais le constat aujourd’hui qu’il n’y pas de mesures spéciales pour soutenir les aéroports, même si l’Etat couvre 60 % du déficit sur des missions régaliennes de sureté et de sécurité ( contrôle (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Aerien-L-aeroport-Toulouse-Blagnac-tente-de-resister-face-a-la,29538