Automobile. Avec la crise du diesel, l’usine Bosch, près de Rodez, supprime 750 emplois

La direction de Bosch a annoncé la suppression des deux tiers des emplois de son usine d’Onet-le-Château. Un séisme dans ce bassin d’emploi où l’équipementier automobile allemand était le premier employeur privé. Ce lundi 8 mars au matin, des salariés ont bloqué l’accès au site.

Jérôme Pouget, délégué syndical Sud, s’assoie quelques instants pour reprendre ses esprits. « J’ai passé ma journée à discuter avec les salariés et avec les journalistes », explique-t-il, sonné. « Nous voulions cette rencontre avec les dirigeants, une bonne fois pour toute. Nous nous attendions à une réduction d’effectif à 800 personnes. Ce scénario semblait possible. Mais 500 emplois.... » Jérôme Pouget n’y (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Automobile-Avec-la-crise-du-diesel-l-usine-Bosch-pres-de-Rodez,30709