Carole Delga : « La lutte pour l’égalité doit aussi associer les hommes »

Spécial Guide de la Créatrice d’entreprise en Occitanie

L’entrepreneuriat féminin figure dans la liste des priorités de Carole Delga. Mais pour la présidente de la Région Occitanie, si la situation s’améliore le combat est loin d’être gagné.

Carole Delga, vous militez pour l’égalité femmes hommes depuis votre arrivée à la tête de la Région Occitanie. Quel est le bilan de vos actions ?
Pour faire bouger les lignes, il faut coller au plus près des besoins. Nous avons donc mis en place des actions concrètes sur tout le territoire. Je pense notamment au premier plan d’actions régional 2017-2021 pour une égalité réelle avec quinze priorités dont la féminisation des formations et de l’apprentissage, l’incitation à l’entrepreneuriat féminin, la lutte contre les violences sexistes… Aujourd’hui, nous en mesurons les bénéfices avec le dispositif Génération Égalité qui a permis à 130 000 élèves de seconde d’être sensibilisés à l’égalité femme-homme et à la lutte contre les stéréotypes. Nous appuyons aussi des initiatives favorisant l’égalité dans l’emploi et la lutte contre les violences sexistes avec 240 associations soutenues pour 1,4 million d’euros de subventions. En tant qu’employeur enfin, nous nous devons d’être exemplaires et nous le sommes : la mixité est une réalité dans notre collectivité. Nous sommes même allés au-delà des prescriptions de la loi.

Comment la Région incite-t-elle précisément les femmes à l’entrepreneuriat ?
En France, 40 % des entreprises individuelles sont créées par des femmes. Afin d’augmenter ce taux, la Région intègre les objectifs d’égalité femmes-hommes dans ses dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprise dans le cadre du Plan Entreprendre en Occitanie animé par notre Agence Ad’Occ. Dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, des objectifs de mixité sont aussi fixés auprès des structures chargées d’accompagner les porteurs de projets. Nous accompagnons par exemple l’incubateur Les Premières Occitanie, un activateur de croissance qui s’appuie sur le potentiel économique des femmes avec un impact social fort, ou encore France Active Méditerranée, qui propose des outils financiers dédiés aux femmes dirigeantes. Autre ambition forte que je porte, agir en faveur de l’entrepreneuriat des femmes dans les quartiers politiques de la ville car elles doivent être présentes dans des secteurs d’avenir comme le digital, la data et l’intelligence artificielle ! C’est l’objectif que nous poursuivons avec le réseau Digital Girls.

En tant que femme politique, avez-vous le sentiment que les choses s’améliorent sur cette question ?
Les femmes sont des partenaires économiques qui comptent et compteront encore plus à l’avenir. Elles innovent, savent prendre des risques et représentent un sérieux atout pour l’Occitanie. Nous progressons et la France compte d’ailleurs la part la plus élevée de femmes dans les conseils d’administration des entreprises du CAC 40, mais le combat est loin d’être gagné. La preuve : 50 ans après la première loi sur l’égalité salariale, le principe « à travail égal, salaire égal » n’est toujours pas acquis. Collectivement, nous construirons un monde moderne, plus égalitaire, plus solidaire et plus juste. La lutte pour l’égalité doit aussi associer les hommes. Il faut faire pack ! Vous connaissez ma détermination que ce soit pour les femmes mais aussi pour les valeurs et les projets que je défends. Je refuse le déterminisme. Comme Simone de Beauvoir, je considère que « la fatalité triomphe dès lors que l’on croit en elle ». C’est ce que je fais à la tête de la Région et à travers les dispositifs que nous soutenons.
Propos recueillis par Béatrice Girard

Sur la photo : Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie Crédit : Arthur Perset - Région Occitanie.

1 Message

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Carole-Delga-La-lutte-pour-l-egalite-doit-aussi-associer-les,34085