Le Toulousain Criollo Chocolatier fait appel à l’Irdi pour financer son développement

L’artisan chocolatier toulousain vient d’annoncer l’entrée à son capital de l’Irdi Capital Croissance. L’apport de ce nouvel actionnaire va financer en partie la construction du futur atelier que Criollo Chocolatier ouvrira en 2022 à Lanta (Haute-Garonne).

À l’étroit dans son atelier historique de Saint-Pierre-de-Lages (31), Criollo Chocolatier a attendu patiemment de pouvoir s’agrandir. C’est finalement à Lanta que l’artisan toulousain s’installera durant l’été 2022 et changera de dimension. Pour ce nouveau bâtiment de 1200 m² destiné à abriter ses équipements actuels, trois lignes d’enrobage supplémentaires, et des bureaux, il a fait appel à la société Cabrol Construction Métallique. La Scop tarnaise aux références nationales a signé entre autres la charpente du Mucem à Marseille, celle d’Aeroscopia à Blagnac ou encore celle du stade Jean-Bouin à Paris.

Pour financer ce projet au budget global de 2,6 millions d’euros, Criollo Chocolatier a sollicité un prêt bancaire et fait appel à l’Irdi Capital Croissance. Ce fonds de l’Irdi Capital Investissement a injecté 300.000 euros en échange de 13% du capital.

Croissance constante

« Depuis plusieurs années, nous devons renoncer à certains marchés car nous ne pouvions pas produire davantage. L’atelier tourne toute l’année en 2/8 et, hors période de crise, notre activité augmente de 10% par an. Nous avions besoin de nous agrandir pour continuer à nous développer et l’Irdi va nous aider à grandir. Notre terrain, à Lanta, est de 10.000 m². Nous allons sans doute en rétrocéder une partie mais nous conserverons toujours une réserve foncière importante pour de nouvelles lignes de produits », explique Jean-Pierre Dujon Lombard, le fondateur de Criollo Chocolatier.

arton32528.jpg

L’entreprise compte actuellement deux boutiques à Toulouse, une autre dans le Lauragais, à Saint-Pierre-de-Lages, qui a vocation à déménager sur le futur site de Lanta, et un site de vente en ligne. Elle emploie actuellement trente-six salariés pour un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros. « L’atelier est calibré pour doubler le chiffre d’affaires », précise l’artisan chocolatier, qui veut « prendre possession » de son nouvel outil avant de poursuivre son déploiement et d’envisager de nouveaux points de vente.
Johanna Decorse

Sur les photos : Jean-Pierre Dujon Lombard, le fondateur de Criollo Chocolatier, compte aujourd’hui trois boutiques dans l’agglomération toulousaine et un site de vente en ligne. Crédits : Pierre Béteille.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Criollo-Chocolatier-fait-appel-a-l-Irdi-pour-financer-son,32528