Régionales 2021. Vincent Terrail-Novès veut donner un « nouvel élan » à l’Occitanie

Le maire de Balma Vincent Terrail-Novès a officialisé sa candidature aux élections régionales de 2021 début mars. Bien que soutenu par LREM, il s’affiche en rassembleur et en dehors de tout parti.

Vincent Terrail-Novès, adhérent et représentant jusqu’en 2017 du parti Les Républicains, situé à droite de l’échiquier politique français, a annoncé début mars 2021 qu’il briguait la présidence de la Région Occitanie. Lançant sa campagne sur un clip dans lequel il se déclare « déterminé » à donner un « nouvel élan occitan », il invitait tous les partisans « de la gauche raisonnée à la droite modérée » à le rejoindre. Un positionnement qui le rapproche de la République en Marche, qui lui a apporté son soutien. Alors sans liste ni programme à présenter, il assurait « partir pour gagner » et ne laissait pas de place au doute.

« Mon sujet, l’Occitanie »

Le maire de Balma depuis 2014, kinésithérapeute de métier, prévient d’emblée : « Je ne suis soumis à aucun carcan politique, je veux rassembler au-delà des postures dogmatiques, dans une vision humaniste et progressiste. » Soutenu par huit de ses collègues vice-présidents de Toulouse Métropole - mais pas son président - le premier édile des Balmanais, réélu confortablement en 2020 pour un second mandat, affirme que sa candidature n’est pas une « aventure individuelle ». « Je fais mon travail, je creuse mon sillon », souligne le jeune quadragénaire, qui a quitté Les Républicains en 2017 à cause des « jeux politiques ». Une vie politique dans laquelle il s’est engagé très jeune et qui lui vaut de siéger au Conseil régional Occitanie depuis 2010 et d’être aujourd’hui troisième vice-président de Toulouse Métropole.

Sur sa liste, Vincent Terrail-Novès a fait le choix de 50% de personnes issues de la société civile. Parmi ses principales prises figurent Guy Pressenda, le président de l’Union des métiers de l’industrie hôtelière Occitanie, José-Miguel Sanchez-Perez, directeur de recherche au CNRS, ou encore l’économiste Marc Ivaldi, enseignant à TSE, spécialiste notamment de l’industrie des transports. Son père Guy Novès, ancien entraineur du Stade Toulousain et de l’équipe de France de rugby, est également un de ses colistiers dans l’Aude, au même titre que d’autres anciens sportifs, comme Grégory Lamboley ou Nicolas Dieuze. Du côté des élus, on retrouve notamment Jennifer Courtois-Périssé, la maire de Rieumes, et l’adjoint au maire de Toulouse Jean-Jacques Bolzan.

Le tourisme en première ligne

En matière de programme économique, on en sait encore peu. Lors de l’annonce de sa candidature, il avait affiché sa volonté de « faire de l’économie la priorité de mon action et progresser en matière d’emploi, d’orientation et de formation », avec des « mesures novatrices ». Premier dossier sur lequel Vincent Terrail-Novès a mis l’accent, le tourisme. Troisième économie régionale, « avec près de 11% du PIB de la région, 100.000 emplois et 16 milliards d’euros de chiffre d’affaires », le secteur est selon lui une priorité de la relance en Occitanie. Pour cela, il veut tripler le budget alloué par la Région à la filière. Il compte par ailleurs créer une chaire de recherche sur le tourisme durable et mettre l’accent sur la formation.

« Je veux rendre la Région plus efficace », martèle-t-il également. Ce qu’il dénonce ? Une région « gérée par des appareils politiques qui bloquent les projets », « des services publics qui laissent à désirer », « un taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans inacceptable ». On retiendra donc pour l’instant qu’il veut « revoir le fonctionnement et l’organisation » de la collectivité « pour dégager des financements pour l’économie », « soutenir les territoires les plus ruraux » notamment en matière d’accès à la santé et à l’éducation et réfléchir à l’« optimisation des transports ferroviaires et routiers », soutenir la filière aéronautique mais aussi les modes doux.
Valérie Ravinet

En photo : Le maire de Balma Vincent Terrail-Noves s’engage dans la campagne pour les élections régionales -Crédits Photo : Hélène Ressayres

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Elections-regionales-2021-Vincent-Terrail-Noves-veut-donner-un,30852