Luchon. La mise en service de l’ascenseur valléen reportée

Après une saison de ski record en 2021-2022, la station de Superbagnères risque de tourner au ralenti cette année. Haute-Garonne Montagne a en effet dû différer la mise en service de l’ascenseur valléen qui devait ouvrir en décembre. Le maire de Bagnères-de-Luchon étudie des solutions pour renforcer l’attractivité de la ville cet hiver.

La nouvelle, redoutée depuis plusieurs semaines, est tombée mi-septembre. L’ascenseur valléen de Luchon-Superbagnères, destiné à remplacer les télécabines qui, depuis trente ans, reliaient la ville aux pistes de ski, n’ouvrira pas comme prévu en décembre. Dans un point d’étape sur le chantier, démarré en avril 2022, Haute-Garonne Montagne a en effet annoncé le report de la mise en service de la Crémaillère Express au printemps 2023. Le syndicat mixte, créé en 2018 par le Département pour assurer la gestion des trois domaines skiables haut-garonnais de Luchon-Superbagnères, Le Mourtis et Bourg d’Oueil, a même évoqué dans un second temps une ouverture à l’été.

En cause, un retard sur le chantier lié à « la crise internationale » qui a confronté les entreprises de maîtrise d’œuvre à « des pénuries et des retards de livraison de certains matériaux ». Pour l’heure, les 125 anciennes cabines, les câbles et les vingt-huit pylônes ont été démontés, les gares amont et aval, démolies et les travaux de fondation de la future infrastructure et des nouvelles gares sont terminés.

Ce report est un coup dur pour la collectivité elle-même, qui finance la plus grosse partie de cet équipement, soit 12 millions d’euros sur un budget global de 18 millions d’euros. La Région et l’État se partageant le reste de l’investissement.

Des navettes gratuites

Le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne devra aussi faire face cette saison à l’augmentation des coûts de l’énergie et à de potentielles tensions sur le réseau. Il s’est néanmoins engagé à maintenir les trois stations ouvertes et à mettre en place un service de navettes gratuites au départ de Luchon jusqu’à la station. Le SMO prévoit aussi « la mise en place d’une tarification attractive » et envisage « un système d’achat et de retrait des forfaits facilité ».

De son côté, Éric Azémar, le maire de Bagnères-de-Luchon, temporise. « Ce retard est dommageable et va avoir pour conséquence un ralentissement économique. Mais si les moyens de compensation sont suffisants, cela devrait aller. Et il ne faut pas oublier que cet équipement va permettre le développement de la station de Superbagnères et de notre territoire pendant les trente prochaines années », souligne l’élu. Pour répondre aux inquiétudes de certains commerçants de la ville, Éric Azémar dit travailler avec ses partenaires pour offrir à la cité thermale « une attractivité étendue » cet hiver. Un projet de patinoire synthétique est notamment à l’étude. Lorsqu’elle sera mise en service, la Crémaillère Express permettra de transporter 2500 personnes par heure, contre 1500 auparavant depuis la ville de Luchon jusqu’au plateau de Superbagnères, en 8 minutes seulement.
Johanna Decorse

Sur la photo : Le chantier de la Crémaillère Express a pris du retard d’où le report de la mise en service. Crédit : Haute-Garonne Montagne.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Luchon-La-mise-en-service-de-l-ascenseur-valleen-reportee,35415