Transport aérien. Avec la crise, la plateforme aéroportuaire de Toulouse vit en apnée

Au-delà de l’entreprise Aéroport Toulouse-Blagnac, ce sont plusieurs milliers d’employés de sous-traitants qui sont concernés par le ralentissement du trafic aérien. Reportage.

Pas un chat, ou presque. Un jeudi de mars, à la mi-journée, le silence est étourdissant. Les parkings voitures sont quasi déserts, les allées de l’aéroport Toulouse-Blagnac presque vides. Le sixième aéroport de France vit ses jours les plus sombres. Le trafic s’est s’effondré en 2020 de 67% avec 3,1 millions de passagers.

Pourtant en croissance soutenue jusque-là, l’aéroport de Toulouse-Blagnac (ATB) (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Transport-aerien-Avec-la-crise-la-plateforme-aeroportuaire-de,30881