Aéronautique. Une centaine de postes sauvés chez Latécoère

Latécoère limite la casse. Après une quarantaines de réunions de négociations, la direction, et deux syndicats - CFE-CGC et FO - sont parvenus à un accord ce lundi 1er février : le plan social pour la seule branche aérostructure (fabrication de tronçons de fuselage et portes) prévoit désormais 246 suppressions de postes, au lieu des 345 initialement annoncées en septembre.
« Il y aura potentiellement des licenciements mais aussi des départs volontaires », prévient Thierry Ynglada, délégué syndical CFE-CGC. « Il est difficile d’être satisfait. On a paré au plus pressé car nous sommes conscients des difficultés que traverse l’entreprise. Il faut réagir et donner aux gens les moyens de partir », ajoute le délégué syndical.

La CGT, elle, n’a pas signé cet accord. « Pour nous, c’est non », affirme Florent Coste, délégué syndical. « Une centaine de postes sauvés, ce n’est pas assez. Et les mesures d’accompagnement sont très très basses. »

Chez Latelec, spécialisée dans les systèmes d’interconnexion (câblage, meubles électriques et équipements embarqués) installée à Labège, le PSE prévoyait la suppression de 130 postes. Ce plan de restructuration est désormais abandonné par la direction grâce à l’activité partielle de longue durée (APLD) signée par toutes les organisations syndicales. Mais, en contre partie, un accord de performance collective (APC) est en cours de négociations.
A.S.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Aeronautique-Une-centaine-de-postes-sauves-chez-Latecoere,30459