Occitanie. un plan de 100 millions d’euros pour relancer l’aéronautique

Le plan de relance exceptionnel de la filière aéronautique a été détaillé ce vendredi par la Région Occitanie et la préfecture. Quatorze mesures ont été définies pour maintenir l’emploi et guider les entreprises vers la diversification.

Il y a urgence à agir car 40.000 emplois sont amenés à disparaître dans la sous-traitance à court terme, avance Alain Di Crescenzo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Occitanie. Et, le bassin toulousain, qui concentrait près de 450 entreprises et 94.500 emplois fin 2018, est l’épicentre de cette tornade qui s’abat sur la filière aéronautique depuis quelques semaines.
En soutien aux mesures apportées par l’Etat à la filière, estimées à 8 milliards d’euros, la région Occitanie et la préfecture de région ont détaillé ce vendredi 3 juillet leur nouveau plan Ader (Actions pour le développement des entreprises régionales de sous-traitance ) qualifié d’exceptionnel.
Déjà quatre plans se sont succédé par ce dispositif, pour un montant global de près de 350 millions d’euros. Quelque 120 millions d’euros de crédit ont déjà été déployés.

Dotée de 100 millions d’euros pour la période 2020-2021, cette dernière déclinaison a été pensée en concertation avec les chambres consulaires et les organisations syndicales, tient à préciser la présidente du conseil régional Carole Delga. « Nous devons rester compétitifs, avec des savoir-faire adaptés », a-t-elle prévenu. « Nous devons essayer de maintenir l’emploi pour que l’aéronautique française puisse décrocher des projets, et non les Chinois ».

Avion plus vert et soutien à l’emploi

Ce plan, articulé en trois axes et quatorze mesures, consacre un budget de 43 millions d’euros pour accompagner les entreprises de la filière vers la robotisation et la digitalisation (20 millions d’euros) ; Cette aide doit aussi soutenir les projets de recherche et développement - R&D- pour tendre vers l’avion plus vert. Un contrat Pass Occitanie sera mis en place pour permettre aux entreprises de réaliser un audit flash par un expert afin d’identifier les leviers d’action à mettre en œuvre. Puis l’entreprise sera aiguillée vers les parcours d’accompagnement dédiés : diversification, consolidation, industrie du futur...
Autre mesure : la création d’une plateforme inter-filières de promotion des savoir-faire et des compétences que les PME puissent décrocher des marchés à l’export, notamment.

Une nouvelle agence régionale dédiée à la relocalisation industrielle

Le plan alloue également 35 millions d’euros à l’emploi. Un fonds régional de sauvegarde et de développement de l’emploi dans les territoires, de 15 millions d’euros, sera créé pour financer les formations des demandeurs d’emploi et des salariés en reconversion professionnelle. La prise en charge est fixée à 50 %.

Le troisième volet de ce plan enfin prévoit une enveloppe de 12 millions d’euros investie dans les outils financiers chargés de soutenir la capitalisation des entreprises. Un fonds d’intervention est dans les tuyaux, avec le fonds d’investissement Irdi Soridec. Doté de 50 millions d’euros, il sera opérationnel à la rentrée. Carole Delga précise déjà vouloir l’ouvrir aux autres régions, comme la Nouvelle-Aquitaine et les Pays-de-la-Loire.

La région Occitanie va aussi se doter d’une agence régionale d’investissement pour entrer directement au capital de certaines entreprises jugées stratégiques et inciter à la relocalisation industrielle. « Nous sommes dans une période ou il y a des risques de prédation, affirme Etienne Guyot, le préfet. Nous y sommes extrêmement attentif. »
Audrey Sommazi

Sur les photos :
> en haut : un technicien travaille sur le nez d’un ATR 72. Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco.
> en bas, de gauche à droite : le préfet de région Etienne Guyot, la présidente du conseil régional d’Occitanie Carole Delga, et Nadia Pellefigue, vice-présidente de région Occitanie. Crédits : E. Grimault - CR.

P.S. :

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-plan-de-relance-exceptionnel-de-la-filiere,29177