Vite mon marché implante son étal virtuel à Toulouse

Fondée en 2018 à Nantes, la société Vite mon marché, spécialisée dans la livraison de produits frais et locaux à domicile, s’est implantée début juillet à Toulouse. Cinq personnes ont déjà été recrutées et quelque deux cents producteurs partenaires alimentent ses paniers.

La première tournée de la société Vite mon marché a démarré à Nantes en avril 2018. Son fondateur, Reynald Naulleau, fils d’agriculteurs vendéens, ne livre alors en produits frais et locaux que la ville et son agglomération. Il élargit rapidement son périmètre en allant jusqu’à Rennes, la Roche-sur-Yon et Saint-Nazaire. En 2021, c’est Toulouse que choisit la jeune pousse pour implanter son deuxième entrepôt. Depuis juillet, elle loue en effet un local de 500 m2 au Grand Marché avec trois salles pour y stocker l’intégralité de sa gamme, de l’épicerie aux produits frais en passant par les fruits et légumes, la boulangerie et la cosmétique maison.

En moins de trois mois, Vite mon marché a convaincu deux cents producteurs et artisans, qui lui fournissent quelque 2000 références, de garnir ses paniers. « Notre objectif est de permettre à nos clients de faire toutes leurs courses en circuits courts. Nous proposons 50% de bio et 70% de produits locaux, tout simplement parce qu’on ne trouve pas forcément tout dans une seule région. Les personnes qui font appel à nous préfèrent souvent du local qui n’est pas bio que du bio qui vient d’Espagne », souligne Reynald Naulleau. Pour les clients, le principe est simple : il leur suffit de passer commande sur internet pour être livrés dans la journée. L’entreprise a fait le choix de tout internaliser.

Levée de fonds en cours

« Notre modèle économique repose sur de l’achat-revente. Nous ne négocions pas les prix auprès de nos producteurs partenaires et nous exerçons une marge d’environ 30%, qui couvre tous les coûts. Nous stockons tous les produits dans nos entrepôts et les mettons en ligne. Chaque commande est réceptionnée, préparée et livrée dans les trois heures. » À Toulouse, l’équipe de Vite mon marché compte déjà cinq personnes et s’appuie sur trois véhicules pour assurer quelque cent cinquante livraisons par semaine, contre près du double à Nantes.

« Notre objectif est de parvenir rapidement aux mêmes chiffres dans les deux villes et, d’ici fin 2022, de nous implanter à Bordeaux, Montpellier et Lille », projette Reynald Naulleau. L’entreprise, qui affichait 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 et vise les 5 millions cette année, planifie trois nouvelles ouvertures par an pour couvrir toutes les grandes métropoles. Un développement que Vite mon marché veut financer grâce à une levée de fonds de 5 millions d’euros. Elle devrait être bouclée au début de l’automne auprès de fonds d’investissements français à impact qui allient la performance financière à une performance sociale ou environnementale.
Johanna Decorse

Sur les photos : La société nantaise Vite mon marché a implanté en juillet à Toulouse le deuxième entrepôt de son réseau de livraison à domicile. Crédits : Vite mon marché.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Vite-mon-marche-implante-son-etal-virtuel-a-Toulouse,32117