AZF : de la chimie lourde à la recherche médicale. Récit d’une mutation toulousaine

Après la catastrophe industrielle du 21 septembre 2001, la chimie va quitter la zone industrielle qui englobait AZF. Philippe Douste-Blazy, ancien maire de Toulouse, Pierre Gaches, patron de Gaches Chimie, et Cédric Cabanes, président du cluster Chimie verte, se souviennent et racontent.

Ayant causé 31 morts, un nombre important de blessés (2500), de destructions de logements et de bâtiments, l’explosion d’AZF a créé un immense choc dans la métropole toulousaine. Au lendemain de la catastrophe, la population est divisée. Un certain nombre de sinistrés demande l’arrêt définitif de l’usine de production d’engrais azotés. Les ouvriers d’AZF demandent, pour la plupart, la reconstruction et la (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/De-la-chimie-lourde-a-la-recherche-medicale-Recit-d-une-mutation,32045