Immobilier. Après la chute de Sigfox, que devient le campus de l’IoT ?

À Labège, le campus de l’IoT devait accueillir le siège social de Sigfox et devenir le cœur battant de la « Silicon Valley » des objets connectés. Après la mise en liquidation judiciaire de Sigfox et faute d’investisseurs, le projet renommé « Data Valley » sort de terre grâce à 23 millions d’euros d’investissements publics supplémentaires. Objectif ? Attirer désormais des pépites de la data, de l’IA et de la cybersécurité.

L’histoire avait bien commencé. Lancé en 2015 par Ludovic le Moan, alors PDG de Sigfox, le campus de l’IoT promettait d’incarner une nouvelle génération d’immobilier tertiaire à travers un campus mixte de 27.000 m2 conçu par l’architecte Jean-Paul Viguier. Au programme, un campus vertical de 20.000 m2, dont près de la moitié occupée par le siège social de Sigfox, un accélérateur de start-up, des (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Immobilier-Apres-la-chute-de-Sigfox-que-devient-le-campus-de-l,33965