LGV Toulouse-Bordeaux : « faire reposer le financement sur la fiscalité est extrêmement ambitieux »

article diffusé le 12 février 2020

Le financement de la LGV Bordeaux-Toulouse via une nouvelle taxe sur les entreprises a provoqué la colère du monde économique toulousain. ToulÉco a demandé son point de vue à un expert en fiscalité. Interview d’Éric Tripodi, du cabinet de conseil ÉcoFinance.

Rappel des faits : Lors d’une conférence de presse le 21 janvier, le président du Ceser et d’EuroSud Team Jean-Louis Chauzy a sorti un chiffre « choc » en assurant que 60 % du financement de la LGV serait porté par une nouvelle taxe sur les entreprises. Un chiffre en réalité imprécis, qui a provoqué la colère du monde économique toulousain, mais permis de remettre le dossier de la LGV sur la table, alors que (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/LGV-Toulouse-Bordeaux-faire-reposer-le-financement-sur-la,28091