LGV Toulouse-Bordeaux : « faire reposer le financement sur la fiscalité est extrêmement ambitieux »

article diffusé le 12 février 2020

Le financement de la LGV Bordeaux-Toulouse via une nouvelle taxe sur les entreprises a provoqué la colère du monde économique toulousain. ToulÉco a demandé son point de vue à un expert en fiscalité. Interview d’Éric Tripodi, du cabinet de conseil ÉcoFinance.

Rappel des faits : Lors d’une conférence de presse le 21 janvier, le président du Ceser et d’EuroSud Team Jean-Louis Chauzy a sorti un chiffre « choc » en assurant que 60 % du financement de la LGV serait porté par une nouvelle taxe sur les entreprises. Un chiffre en réalité imprécis, qui a provoqué la colère du monde économique toulousain, mais permis de remettre le dossier de la LGV sur la table, alors (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/LGV-Toulouse-Bordeaux-faire-reposer-le-financement-sur-la,28091