Tourisme. Pour booster sa destination, l’Occitanie compte sur les Occitans

Afin de relancer un secteur touristique qui voit dans le déconfinement le début d’une sortie de crise, la Région Occitanie poursuit les programmes d’aides. Présentation des principaux dispositifs.

Le monde touristique occitan retrouve un peu le sourire. Avec le déconfinement progressif actuel, la reprise économique semble désormais possible. La crise sanitaire, rythmée par des restrictions de déplacements, a impacté fortement le secteur. Selon la Région Occitanie, en 2020, 50 millions de nuitées en moins ont été constatées dans les hôtels régionaux. La ville de Lourdes, qui n’a pas pu recevoir ses nombreux pèlerins étrangers, représenterait à elle seule 17% de ces séjours manqués. Au total, l’économie touristique régionale aurait ainsi perdu 4 milliards d’euros l’an dernier.

Pour rebooster la filière, la Région mise beaucoup sur le tourisme intrarégional. En 2020, ils étaient déjà 51% à être restés en Occitanie pendant la période estivale. Pour faire mieux, le dispositif Occ’Ygène, qui avait fait parler de lui en 2020, est maintenu et élargi. Cette carte, toujours proposée à un tarif de 7 à 20 euros, permet des réductions sur les offres touristiques et de loisirs. Elle est gratuite pour les jeunes de 18 à 29 ans et les familles le plus modestes. Ces populations pourront même bénéficier d’une monétisation de la carte pouvant aller jusqu’à 200 euros (en fonction des revenus). Les célibataires sans enfants, les couples et les seniors bénéficieront cette année de leur propre version de la carte. Les personnels soignants mobilisés face au Covid bénéficieront également d’une offre personnalisée. L’objectif est d’atteindre 400 structures, partenaires de la carte, pour générer un volume d’affaires estimé entre 3 et 5 millions d’euros.

Du train à la filière thermale

Quoi de mieux que le train pour remettre le tourisme sur les rails ? La région parie en effet sur le réseau de trains régionaux LIO. Un million de billets à 1 euro seront notamment distribués pour tous les publics les week-ends de juin et septembre et les mercredis de juillet et août. La présidente de Région Carole Delga a également rappelé l’expérimentation d’une offre pour les moins de 26 ans qui aboutit à la gratuité à partir de six allers-retours en train par mois.

Parmi les nombreuses autres initiatives annoncées, citons le programme Tremplin doté de 3,5 millions d’euros qui vise à la relance du tourisme régional en resserrant les liens avec les comités départementaux du tourisme (CDT). Douze CDT sur treize ont accepté de travailler en particulier sur des campagnes de communication avec le Comité régional du tourisme et des loisirs d’Occitanie (CRTL). Son président, Vincent Garrel, annonce aussi le lancement d’une plateforme de réservations d’hébergements, disponible sur le fréquenté site du comité régional du tourisme. L’avantage pour les professionnels, « pas d’intermédiaire, ni de commission à payer », explique Vincent Garrel. Au 15 juin, 500 offres devraient être consultables sur la plateforme.

Enfin, la Région a fait une annonce pour la filière thermale, qui a souffert durant la crise. Un plan spécifique de 40 millions d’euros sera dédié au secteur, notamment à travers des avances remboursables sur les besoins de trésorerie. De quoi sortir la tête de l’eau !
Matthias Hardoy

Sur la photo : Carole Delga, la présidente de Région Occitanie, entourée de Vincent Garrel, président du Comité régional du tourisme et des loisirs d’Occitanie, et Guillaume Dalery, président de la Fédération thermale d’Occitanie (FTO). Ils étaient réunis la semaine dernière au Musée Narbo Via pour parler de la politique régionale en faveur de reprise du secteur touristique. Crédit :Région Occitanie - Laurent Boutonnet.

Deux fonds régionaux pour le tourisme :

Deux fonds sont particulièrement actifs pour le rebond de la filière touristique. Il s’agit tout d’abord du fonds L’occal, lancé au sortir du premier confinement par la Région Occitanie. 15.022 entreprises ont bénéficié d’aides à la trésorerie, pour les investissements sanitaires, ainsi que des aides au paiement des loyers pour un montant total de 45 millions d’euros.

Il y a également le fonds tourisme, mené par la Région avec la Banque européenne d’investissement, le fonds d’investissement M Capital et les caisses régionales du Crédit Agricole. Doté de 111 millions d’euros, celui-ci vise un effet de levier sur l’investissement régional de 300 à 400 millions d’euros, selon la Région Occitanie. Depuis sa mise en place avant-crise, fin 2019, 180 projets auraient été soutenus.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Tourisme-Pour-booster-sa-destination-l-Occitanie-compte-sur-les,31315